Question:
Les tramways et les trains ont-ils mis la circulation à gauche et à droite?
Mo.
2018-02-04 18:59:47 UTC
view on stackexchange narkive permalink

À Genève, en Suisse, j'ai remarqué que la circulation automobile est à droite ainsi que la circulation des bus. De toute évidence, les bus et les voitures ne circuleraient pas sur les côtés opposés de la route. Ici, cependant, il y a aussi le trafic de tram, qui fonctionne en même temps que les bus, ce qui rend les transferts et les échanges assez simples et faciles.

Tout cela semble logique, jusqu'à présent.

Ce qui a jeté moi, c'est qu'il semble que les trains semblent circuler comme du trafic à gauche .

Les trams et les trains ont-ils mis la circulation à gauche et à droite?

Ne devrait-il pas correspondre au trafic automobile? Peu importe?

Certains lieux sont-ils différents des autres?

Sur reddit, j'ai trouvé cette belle carte montrant les trains latéraux.Notez qu'il ne correspond pas au côté de la circulation routière dans de nombreux endroits.http://i.imgur.com/E59G7xM.png
Je me demande pourquoi l'Islande a même une couleur sur la carte trouvée @asdfex.
@asdfex Oui, mais c'est plus compliqué que ça.A Paris, le métro est sur la droite, mais le RER est sur la gauche.À Budapest, le métro et trois des lignes HÉV sont sur le côté droit, mais la ligne Gödöllő HÉV est sur le côté gauche pour une raison quelconque.Ces lignes de chemin de fer de banlieue (sans toilettes) sont généralement séparées de la grande composante des lignes de chemin de fer du pays, de sorte que cela ne cause pas de conflit qu'elles circulent de différents côtés.
Voté comme trop large, mais je pense que c'est également hors sujet.Que les trains / tramways circulent à gauche / à droite n'a pratiquement aucune conséquence pour le voyageur.
@HenningMakholm Je suppose que les données sont historiques: https://en.wikipedia.org/wiki/Rail_transport_in_Iceland
Ce serait une bonne question pour Railways & Railroads SE - https://area51.stackexchange.com/proposals/105759/railways-and-railroads
Quatre réponses:
#1
+9
Willeke
2018-02-04 19:12:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Voici une réponse tirée de l'expérience personnelle.

Le trafic des tramways suit principalement les règles / côtés de la route en fonction du trafic routier entre eux, mais des exceptions sont possibles.
Le trafic ferroviaire a généralement une préférence côté de la voie, mais ne suit pas toujours la circulation routière.
Les préférences de train se font principalement par réseau national, mais pas tout le temps. Un pays où le réseau national est constitué relativement récent de plusieurs réseaux plus petits, comme en Suisse, chaque réseau peut suivre ses propres règles et se rencontrer uniquement dans les gares, vous ne pouvez pas être sûr.

Dans les deux cas, il existe de grandes exceptions, où un seul côté des voies peut être utilisé pour quelque raison que ce soit. (Qu'il s'agisse de dommages ou de travaux ou simplement de la piste donnant une meilleure vue sur un endroit difficile aux animaux le long des pistes.)

De ma fenêtre d'accueil, je peux voir une ligne de chemin de fer d'usine (double voie) qui se connecte avec le le réseau ferroviaire national un peu père en bas.
Dans le passé, les trains sur la ligne ferroviaire d'usine (en dehors des limites de l'usine ici) restaient sur le côté droit de la ligne double. Après une longue période de travail sur eux, ils sont passés à n'importe quel côté de la ligne qui semble le mieux pour cette période. Ce qui est assez souvent celui de gauche du double set.
Un peu plus loin sur les voies, ils se rencontrent et rejoignent une voie venant du réseau ferré national, se déroulant comme trois voies côte à côte et vous pouvez vous attendre à des trains l'une ou l'autre des directions sur chacun des trois ensembles, c'est-à-dire tous allant à l'ouest, tous allant à l'est ou toute personne allant en face des deux autres. Comme il s'agit d'un petit réseau, les opérateurs (salle de contrôle) sont probablement plus flexibles qu'un réseau ferroviaire national, mais j'ai également vu ce genre de situation dans un cadre beaucoup plus large.

Donc, ne supposez jamais aucune le trafic ferroviaire pour être d'un côté donné, toujours regarder, écouter et regarder à nouveau. Et bien sûr, suivez tous les signes.

#2
+5
hmakholm left over Monica
2018-02-04 21:06:56 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Pour répondre à votre question directe: non, peu importe que les trains circulent du même côté que la circulation routière dans la même zone - sauf, bien sûr, pour les tramways qui fonctionnent en mélange avec la circulation routière.

Il importe peu que les trains sur une ligne circulent du même côté que les trains sur les autres lignes du réseau. Il est moins déroutant pour tout le monde s'il y a une cohérence entre les différentes lignes d'un système, donc généralement chaque pays a une convention de toute façon, mais ce n'est pas comme s'il était dangereux de faire fonctionner des parties du système sur l'autre côté, et cela se produit à certains endroits pour diverses raisons.

Avoir des conventions différentes sur différents tronçons de route constituerait un risque majeur pour la sécurité, car tous les conducteurs devraient se souvenir de ce le bon côté de la route sur laquelle ils se trouvent est, et se méprendre pourrait facilement être désastreux. Mais les conducteurs de train ne contrôlent pas les voies sur lesquelles ils circulent; les aiguillages sont contrôlés par le système de signalisation, qui garantit que les trains ne heurteront pas (à moins qu'ils ne lancent un signal rouge) - il n'y a donc pas de mode de défaillance où les trains se heurtent les uns aux autres parce qu'un conducteur s'est trompé sur la règle de la route.

Dans la plupart des endroits, le système de signalisation est construit de telle sorte qu'il oblige à fonctionner soit à gauche soit à droite, à moins que des procédures spéciales de travail d'urgence ne soient utilisées. C'est moins cher à construire que la signalisation bidirectionnelle où le signaleur peut choisir d'envoyer n'importe quel train circulant à gauche ou à droite. Au cours des dernières décennies, il est devenu courant d'installer une signalisation bidirectionnelle sur les nouvelles lignes où toute sorte de densité de trafic est attendue, mais c'est surtout pour la flexibilité au cas où l'une des voies serait temporairement hors service; dans les opérations habituelles, la même convention que le reste du réseau est suivie. Et de nombreuses lignes existantes ont encore une signalisation antérieure à la signalisation informatisée, ce qui rendait économiquement faisable la bidirectionnelle de chaque voie.


Quelques exemples de cas particuliers :

Les trains circulent à gauche en Suède mais à droite au Danemark. Les deux réseaux sont reliés par le pont de l'Øresund et, pour des raisons techniques, le point de passage entre la gauche et la droite se trouve à un survol à quelques kilomètres au nord de la gare centrale de Malmö. Ainsi, plusieurs lignes à double voie à Malmö utilisent la circulation à droite comme le fait le Danemark.

Une branche du réseau de tramway de Göteborg (également en Suède) est une ligne de chemin de fer reconvertie et ne comporte aucune voie. Le chemin de fer disposait déjà de quais entre les voies, et comme les tramways sont unidirectionnels, ils n’ont que des portes du côté droit du véhicule. Donc, sur cette branche particulière, les tramways circulent à gauche - contrairement au reste du réseau de tramway qui circule à droite comme le fait la circulation routière.

Quelques courtes sections du métro de Londres passent à droite pour des raisons historiques, ou - comme dans le cas de la ligne Victoria autour d'Euston - pour fournir des échangeurs de même plate-forme avec d'autres lignes.

De même, un court tronçon du S-Bahn de Munich (entre Ostbahnhof et Giesing) circule sur la gauche, car les trains inversent la direction à Ostbahnhof et il ne serait pas pratique pour eux de devoir se croiser ce faisant.

Des chemins de fer urbains entièrement séparés peuvent circuler d'un côté différent du la norme dans le pays où ils se trouvent. Par exemple, les métros de Milan et de Brescia circulent sur la droite, contrairement aux grandes lignes ferroviaires italiennes qui circulent sur la gauche.

Vous pouvez ajouter une phrase sur la connexion Øresund et qu'il a fallu trouver une solution en raison du trafic ferroviaire danois utilisant la voie de droite et suédois utilisant la voie de gauche (la Suède n'a jamais changé les trains lorsque le passage de gauche à droite sur les routes).
Pour ajouter aux exceptions: en France, le trafic ferroviaire principal est généralement LHS, à l'opposé du trafic routier (cela inclut les chemins de fer de banlieue, mais exclut les tramways et au moins le métro parisien).Mais l'Allemagne est RHS.L'Alsace et la Lorraine (nord-ouest de la France) faisaient partie de l'Allemagne lorsque les réseaux ferroviaires ont été développés, donc dans ce domaine, c'est RHS.Sauf pour la nouvelle ligne TGV bien sûr.
#3
+4
mdewey
2018-02-04 19:39:48 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il y a une discussion approfondie à ce sujet sur Wikipédia ici et un tableau pratique par pays dans lequel nous pouvons constater que c'est la norme en Suisse pour le trafic routier d'être RHS et le trafic ferroviaire multi-voies LHS sauf pour Zurich et Lausanne.

Modifier en réponse aux commentaires.

L'article que j'ai lié indique clairement que ce sont les tramways de Zurich et Lausanne qui sont RHS.

"sauf pour Zurich et Lausanne" est faux.Tous les tramways utilisent RHS, sinon le mélange avec le trafic routier ne fonctionne pas.Et il y a beaucoup plus de villes avec des tramways en dehors des deux que vous avez énumérées.
... et au moins ceux de Genève et de Bâle que je connais sont définitivement RHS.
Ajoutons qu'en Suisse de nombreux segments multipistes sont équipés pour le trafic bidirectionnel.
#4
-2
UnrecognizedFallingObject
2018-02-04 23:45:19 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Pour les trains? Pas vraiment

Bien que je ne puisse pas parler aux tramways, je peux parler aux trains (du moins en Amérique du Nord). Tout d'abord, la circulation directionnelle n'est une norme que sur certaines parties du réseau ferroviaire nord-américain, généralement des lignes plus anciennes mais toujours très fréquentées qui étaient à l'origine signalées de manière directionnelle mais qui n'ont pas été modernisées. Comme le matériel de signalisation moderne (c'est-à-dire tout ce qui est à semi-conducteurs) prend pleinement en charge le fonctionnement bidirectionnel (il n'y a donc aucune raison de ne pas installer les lampes dans les deux sens, car la flexibilité du fonctionnement bidirectionnel l'emporte sur le coût d'une autre tête à ce stade), moderne ou les lignes récemment mises à niveau n'auront pas une forte préférence quant aux trains secondaires empruntés - dans certains cas (par exemple, lorsqu'un nombre impair de voies principales est présent), la réponse n'est même pas particulièrement significatif car les trains peuvent être traversés entre les voies de manière fondamentalement arbitraire selon les conditions.

Dans les endroits en Amérique du Nord où la circulation directionnelle est cependant, le la convention commune est de droite (comme les routes), bien que des chemins de fer individuels ou des parties de chemins de fer puissent, et utilisent parfois, la convention inverse. Il est également possible d’avoir des désignations de voie inversées pour une partie de la voie ferrée (alors que toutes les limites est utilisent la voie 1, la voie 1 commence du côté sud de l’emprise puis traverse à mi-chemin être du côté nord de l'emprise), ce qui peut semer la confusion dans la question. Bien sûr, pendant et en dehors des travaux de construction, il est possible que les trains reçoivent l'autorisation de circuler sur le "mauvais rail", ou dans le sens opposé du système de signalisation, soyez donc vigilant et regardez toujours dans les deux sens pour le premier et le deuxième train!

"Étant donné que le matériel de signalisation moderne (c'est-à-dire tout ce qui est à semi-conducteurs) prend entièrement en charge le fonctionnement bidirectionnel" Une lampe de signalisation ne pointe que dans un sens, à moins que des têtes de signal ne soient installées pointant dans les deux sens, le fait que le système de contrôle informatique puisse faire face à un fonctionnement bidirectionnel est sans objet.Franchement, la configuration que vous décrivez semble très inhabituelle.Au Royaume-Uni, si la voie est doublée, c'est précisément parce qu'il y a un trafic important dans chaque direction, à quel point le fait d'avoir les voies bidirectionnelles donne très peu d'avantage (et risque de collisions frontales en cas de problème).
@DavidRicherby - la signalisation bidirectionnelle donne beaucoup plus de flexibilité (non seulement lors d'opérations irrégulières, mais avec la gestion des événements de travail ou des limites de gabarit de chargement, en particulier lorsque vous avez des emprises séparées)


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...